LES GROUPES DE TRAVAIL

Gouvernance et Leadership

Membres

Didier Barbé
Sophie Chassat

Pourquoi avoir mis en place un groupe de travail dédié au leadership ?

En 2022, le Comité Gouvernance des entreprises souhaite axer sa réflexion sur la thématique « Gouvernance et Leadership »;
Des transformations conjointes de la gouvernance (densification des normes, datas, élargissement de l’écosystème de l’entreprise, sujets de société, intérêt général, …) mettent en tension et bousculent la place du leadership dans les entreprises.
Les réflexions du groupe de travail sur le leadership d’hier, d’aujourd’hui et de demain ont pour objectif à terme d’inspirer largement les dirigeants d’entreprises françaises et d’apporter des éléments de réponse à la question « quels nouveaux leaders pour répondre aux nouveaux défis de la gouvernance ?« 
Pour comprendre ces évolutions conjointes du leadership, des entretiens ont été menés auprès de 18 personnalités : dirigeants et entrepreneurs, des chasseurs de tête, des académiques. Un questionnaire a été diffusé sur l’ensemble du territoire, 65 réponses ont été recueillies. L’ensemble de ces entretiens et des résultats de la consultation ont permis de construire la contribution du Medef Le Leadership au cœur de la gouvernance.

Les basiques de la gouvernance

Membres

Emmanuel Lulin
Delphine Gieux
Alexandra Lavergne
Alain Pietrancosta
Charles Robinet-Duffo
Carol Xueref

Pourquoi avoir mis en place un groupe de travail dédié aux basiques de la gouvernance ?

Nous sommes partis du constat que les chefs d’entreprise pour s’intéresser à la gouvernance avaient besoin de connaitre les principes clés d’une bonne gouvernance, mais aussi ce que cela pouvait leur apporter.
Le groupe a élaboré un guide interactif, simple et pédagogique permettant aux acteurs de l’entreprise de connaître le b.a.-ba de la gouvernance d’entreprise.
Ce document définit 6 principes clés de gouvernance à destination des PME/ETI et a été commenté au cours d’un webinaire.

Pour une stratégie long terme de l’entreprise

Membres

Philippe Louis-Dreyfus
Didier Barbé
Juliette d’Aboville
Alexandra Lavergne

Pourquoi avoir mis en place un groupe de travail dédié aux liens entre gouvernance et stratégie long terme?

L’objectif du groupe est d’aider le monde de l’entreprise à se redonner la vision long terme qu’il a quelquefois perdue et à se convaincre des bénéfices qu’il peut en tirer.
Nous sommes convaincus, qu’il n’y a pas besoin de modification législative pour s’engager davantage sur le long terme. Néanmoins, il faut amorcer un changement culturel, afin qu’en termes de stratégie long terme, tout l’écosystème soit pris en compte.
Nous voulons aider les chefs d’entreprise à se réapproprier la gouvernance dans un objectif long terme. Le sujet permet d’aborder de nombreuses questions, tant la place du leadership, que la gestion des talents, ou encore la place du conseil.  Nous voulons promouvoir les bonnes pratiques et définir des recommandations à destination des chefs d’entreprises. A cet effet, nous avons mené des auditions auprès d’entreprises ou organismes ayant déjà mis en place une stratégie long terme, afin de profiter de leur retour d’expérience. Retrouvez les conclusions de ces entretiens dans notre guide Insuffler du long terme dans votre gouvernance.

Intérêt social éclairé et raison d’être

Membres

Delphine Gieux
Didier Barbé
Dominique de La Garanderie
Marie Eloy
Fanny Picard
Alain Pietrancosta

Pourquoi avoir mis en place un groupe de travail dédié à l’intérêt social éclairé et à la raison d’être ?

Nous sommes persuadés que c’est par une bonne gouvernance que les entreprises pourront inscrire leur action dans le nouvel objet social de l’entreprise, tel que défini par la loi Pacte et agir ensemble pour une croissance responsable, engagement qui constitue la raison d’être du Medef.
Notre objectif final est de publier des fiches pratiques pour accompagner les entreprises sur les nouveaux enjeux issus de la loi pacte, à savoir : l’intérêt social, la raison d’être et la société à mission.
Nous souhaitons aider les entreprises en mettant à leur disposition des outils pratiques, afin qu’elles puissent mettre en place leur intérêt social éclairé et effectuer un suivi de la prise en compte des enjeux sociaux et environnementaux. Nous souhaitons également les inciter à engager une réflexion sur la raison d’être, sa mise en place, son suivi, par des outils pédagogiques simples et pratiques.

Gouvernance et salariés

Membres

Juliette d’Aboville
Carol Xueref

Bertrand Leclercq

Pourquoi avoir mis en place un groupe de travail dédié à la thématique « salariés et gouvernance » ?

Nous sommes convaincus que les salariés sont des piliers de l’entreprise. Il est essentiel de renforcer l’association des salariés à la vie de l’entreprise, en profitant de toutes les possibilités du droit français. Ce groupe de travail a pour objectifs de définir l’implication des salariés dans la gestion des entreprises, leur représentation au sein des conseils et de s’interroger sur le partage de la valeur avec les salariés.

CODE AFEP-MEDEF

Qu’est ce que le code Afep-Medef ?

Depuis juillet 1995, date de la publication à l’initiative des entreprises du premier rapport sur le gouvernement d’entreprise des sociétés cotées, l’Afep et le Medef ont élaboré un ensemble de recommandations qui permet à ces sociétés d’améliorer leur fonctionnement et leur gestion dans une grande transparence et de répondre ainsi aux attentes des investisseurs et du public.

Cet ensemble de recommandations qui constitue le code Afep-Medef, peut être désigné par les sociétés cotées comme étant leur code de référence en application des articles L. 225-37-4 et L. 225-68 du code de commerce. Le code, adopté par la quasi-totalité des sociétés du SBF 120, offre un ensemble de recommandations exigeant et précis sur le gouvernement d’entreprise et particulièrement sur la rémunération de leurs dirigeants mandataires sociaux exécutifs et non exécutifs.

Comment est élaboré le code Afep-Medef ?

Depuis 2013, les révisions du code donnent lieu à une large consultation publique des acteurs concernés et notamment des pouvoirs publics, des associations d’actionnaires, des investisseurs, des agences de conseil en votes, etc. Les consultations publiques sont ouvertes sur un site dédié. La synthèse des réponses est rendue publique.

Qui est chargé du suivi de l’application de ces recommandations ?

L’ensemble des recommandations qui constitue le code Afep-Medef, peut être désigné par les sociétés cotées comme étant leur code de référence en application de la loi. Dès lors, ces sociétés ont l’obligation d’indiquer au sein de leur rapport sur le gouvernement d’entreprise, les dispositions qui ont été écartées et les raisons pour lesquelles elles l’ont été. Il s’agit de la règle fondamentale du gouvernement d’entreprise : « appliquer ou expliquer ».

Afin de s’assurer de l’application effective de cette règle, l’Afep et le Medef ont mis en place en octobre 2013, le Haut Comité de gouvernement d’entreprise composé de personnalités indépendantes. Celui-ci est chargé du suivi de l’application du code de gouvernement d’entreprise pour les sociétés cotées qui s’y réfèrent et s’assure de l’application effective du principe « appliquer ou expliquer ».

En cas de non-respect des recommandations sans explication suffisante, la société s’expose à une auto-saisine de Haut Comité, qui peut décider sous certaines conditions de rendre public son avis.

Code Afep-Medef (FR)
Code Afep-Medef (EN)

Didier Barbé

Vice-Président, Global Influencer Engagement & Senior Advisor, IBM Corporation

Dans son rôle mondial, il a en charge la redéfinition du la stratégie d’influence d’IBM dans un contexte d’affaires en profonde mutation liée au développement du digital. Son objectif est de favoriser les grands partenariats innovants dans des écosystèmes ouverts. Il est profondément impliqué dans les projets de transformation du modèle d’engagement commercial.

Entré chez IBM en 1982, il y occupe pendant 12 ans des fonctions commerciales en tant qu’ingénieur d’affaires et chef des ventes dans différents secteurs (Public, Banques, Assurances, Distribution).

En 1995, il devient responsable de l’organisation et du système de management d’IBM FRANCE avant de rejoindre en 1996, la Direction de la Communication et du Marketing d’AXONE & CGI, filiales spécialisées dans l’infogérance et l’intégration de systèmes. Il contribue à la création d’IGS (IBM Global Service France, Belgique, Luxembourg) puis est nommé, en 1997, Directeur de la division Banques et Assurances.

En avril 2001, il prend la Direction des Relations avec les analystes et dirigeants d’IBM EUROPE à Londres, puis en juillet 2003, la Direction de la Communication d’IBM FRANCE tout en conservant ses responsabilités européennes.

En Juillet 2005, il est nommé Vice-président Communications NORTHEAST EUROPE à Zurich (Grande-Bretagne, Irlande, Afrique du Sud, Allemagne, Autriche, Suisse, Scandinavie, pays de l’Est, Russie, Moyen-Orient, Afrique du Sud). En avril 2008, il revient à IBM FRANCE au poste de Vice-président, « Chief Marketing & Communications Officer », issu de la fusion des deux fonctions au plan mondial et local. En Juillet 2016, il prend ses responsabilités mondiales partageant son temps entre New-York, Paris et les pays majeurs où IBM est présent.

Il est président du Centre d’Information Civique, vice-président du SFIB, membre du bureau de l’AFNUM, administrateur de la European Business School, groupe INSEEC, d’Universcience Parternaires, membre d’Entreprises & Media, de l’Adetem, du Press Club de France, de la French American Foundation et du Think Tank CEPS. Depuis septembre 2019, il a rejoint le comité gouvernance des entreprises du MEDEF.

Né en 1956, Didier BARBÉ est diplômé de l’European Business School et de l’INSEAD – Advanced Management Program et a deux enfants.

Sophie Chassat

Philosophe, associée au sein du cabinet de conseil Wemean

Sophie Chassat conseille des dirigeants et des collectifs depuis 15 ans.

Son expertise : mettre le sens au cœur des stratégies et des gouvernances, et en faire un levier de transformation et d’engagement.

Ancienne élève de l’ENS-Ulm, agrégée en philosophie, Sophie Chassat a enseigné plusieurs années et est aujourd’hui professeure invitée à Sciences Po où elle a créé un cours sur la raison d’être, les nouveaux rôles de l’entreprise et les évolutions de la gouvernance.

C’est sur ces enjeux contemporains qui redéfinissent les responsabilités mais aussi les cultures comme les modèles d’affaires des entreprises que Sophie Chassat accompagne ses clients au sein du cabinet de conseil WEMEAN dont elle est associée.

Sophie est membre de conseils d’administration (Groupe LVMH, Le Coq Sportif) et d’un comité de mission (Groupe Rocher).

Elle a publié plusieurs ouvrages. Le dernier : ÉLAN VITAL (Ed. Calmann-Lévy). Les précédents : La Barbe ne fait pas le philosophe (Ed. Plon) ; Pourquoi penser comme tout le monde ? (Ed. Marabout) ; Normes et Jugement (Ed. Institut Messine).

Elle tient une chronique bi-mensuelle au Point.

https://www.linkedin.com/in/sophiechassat/

Actuellement :

  • WEMEAN – Associée (2019- )
  • LVMH – Membre du Conseil d’administration (2018- ) et membre du Comité de rémunération et de sélection des administrateurs (2021- )
  • LE COQ SPORTIF – Membre du Conseil d’administration (2017- )
  • GROUPE ROCHER – Membre du Comité de mission (2021- )

Précédemment :

  • INTIKKA – Présidente (2017-2018)
  • ANGIE – Directrice du Pôle Identités Verbales (2015-2017)
  • ÉDUCATION NATIONALE – Professeure agrégée de philosophie (2003-2010).

Emmanuel Lulin

Ex Directeur général de l’éthique, délégué du président, L’Oréal

Emmanuel joined L’ORÉAL in 1999 as Group General Counsel for Human Resources and in 2007, created the Group Chief Ethics Officer mission.

Emmanuel has an extensive knowledge and experience in the field of business ethics. He has given more than 100 Master Classes on business ethics and human rights at leading universities, business and public institutions on every continent and has been featured in the media in over 40 countries.

Emmanuel’s achievements in the ethics arena have been internationally recognized as innovative and visionary. In 2018, Emmanuel was honoured as UN Global Compact SDG Pioneer for Advancing Business Ethics.

Under his leadership, L’ORÉAL has been recognized for a 11th time as one of the “World’s Most Ethical Companies” by Ethisphere and in 2020 was ranked 1st out of 6,000 companies worldwide for its ethical reputation in the Covalence ESG Ranking.

In addition to representing L’ORÉAL in a number of international organizations, Emmanuel is a Director of the Ethics Resource Center, former Chair of the Global Council on Business Conduct and a “One Young World” Counsellor.

Delphine Gieux

Group General Counsel – Ermenegildo Zegna

Delphine Gieux dirige depuis septembre 2021 les affaires juridiques du groupe italien Ermenegildo Zegna dont elle est également secrétaire du conseil. Elle est installée à Milan.

Delphine a auparavant occupé les fonctions de secrétaire du conseil de Schneider Electric de 2016 à 2020 et suivi ensuite plusieurs projets articulant gouvernance et stratégie durables.

Delphine Gieux avait rejoint le monde de l’entreprise après avoir exercé la profession d’avocat pendant quatorze ans, dont onze en Inde au service des entreprises françaises dont elle accompagnait les projets de joint-ventures, M&A, distribution etc, de 2005 à 2016. Elle exerçait au sein du cabinet UGGC dont elle avait créé et dirigeait le département « India Desk ». Elle a occupé les fonctions de Conseiller du Commerce Extérieur de la France au sein de la section Inde pendant huit ans.

Avant de rejoindre la profession d’avocat, Delphine Gieux avait commencé sa carrière en 1995 dans l’audit au sein du cabinet Mazars puis à partir de 2000 comme juriste auprès de Jean Thieffry, associé fondateur du cabinet éponyme où elle travaillait sur des dossiers de contentieux civil et pénal financier et d’arbitrage international.

Delphine Gieux est diplômée de Sciences Po (section EcoFi, 1995).

Alexandra Lavergne

Directrice Générale du groupe Hugo & Victor / Mazet de Montargis

Fière de promouvoir en France et à l’étranger, le savoir-faire, l’excellence ainsi que l’éthique de deux Maisons emblématiques de la gastronomie française, Alexandra :

  • en 2017, prend la Direction Générale du Groupe Hugo & Victor afin d’en assurer le développement en France et à l’international
  • début 2020, fait croitre le Groupe avec l’acquisition de la société Mazet de Montargis, Entreprise du Patrimoine Vivant, dont elle prend également la Présidence et la Direction Générale.

Diplômée d’Oxford Brookes University et de l’Institut d’Administration des Entreprises d’Aix en Provence, Alexandra a tout d’abord débuté son parcours en Chine où elle a pu participer à la structuration financière d’entreprises chinoises, avant de rejoindre le cabinet Mazars en 2005.

Pendant 12 ans, Alexandra y a assuré des missions de commissariat aux comptes au sein de sociétés du CAC 40 et de nombreuses ETI, ainsi que diverses missions de transactions services et d’accompagnement.

Alain Pietrancosta

Professeur de droit des sociétés, droit financier et gouvernance, École du droit de la Sorbonne

Alain Pietrancosta est agrégé de Droit privé (2001) et Professeur à l’École de Droit de la Sorbonne depuis 2004, où il a fondé et dirige le Master Recherche « Droit financier ».

Il a également enseigné à l’Ecole Centrale de Paris, l’Institut d’Études politiques de Paris, à l’Université de Tours et l’Université de Paris X Nanterre.

Il est aussi :

  • membre du Haut Comité Juridique de la Place Financière de Paris et du Haut Comité de Droit des sociétés ;
  • membre du Comité exécutif puis du Conseil scientifique du Laboratoire d’excellence « Régulation financière » (ReFi) ;
  • membre fondateur du « European Company Law Experts Group » (ECLE) ;
  • research associate du « European Corporate Governance Institute » (ECGI) ;
  • membre fondateur du « Forum Europaeum on Corporate Boards » (FECB) ;
  • membre du Comité de droit financier de Paris Europlace ;
  • membre de la Commission permanente « Émetteurs » de l’Autorité des marchés financiers (AMF) ;
  • co-fondateur des « Paris Workshop & Lecture Series in Law & Finance », en collaboration avec Gérard Hertig (Ecole Polytechnique fédérale de Zurich) et le « Labex ReFi » ;
  • fondateur et directeur scientifique de la Revue Trimestrielle de Droit Financier (RTDF) – Corporate Finance and Capital Markets Law Review.

Il a été membre de la Commission permanente « Émetteurs » et de la Commission permanente « Gestion » de l’Autorité des marchés financiers (AMF).

Charles Robinet-Duffo

Président-Directeur général du groupe Henner

Né le 28 mars 1969. Maîtrise de Droit des Affaires. Diplômé de l’Institut des Assurances de Paris.
Entré en 1991 au sein du Groupe Henner. Il devient Directeur Commercial et Membre du Comité Exécutif entre 1996 et 2006 puis Directeur Général de 2006 à 2012 et est Président Directeur Général depuis 2012.

Le Groupe Henner est un groupe français de courtage et de gestion en Assurances collectives (Santé, prévoyance, protection sociale) leader en France sur le marché de l’assurance santé collective, développé par Rémy Robinet-Duffo.

Présent sur tous les segments de l’assurance de personnes (santé, prévoyance, retraite et épargne salariale, actionnariat salarié, mobilité internationale, services et réseaux médicaux) le Groupe Henner accompagne 10 000 entreprises de toutes tailles (TPE, PME, ETI et grands groupes) dans la conception et la gestion de leurs programmes de protection sociale, en France mais aussi à l’international.

2 milliards de primes, 180 M€ de CA, 2 millions d’assurés, 1 500 collaborateurs dont 1200 en France.
Charles Robinet-Duffo est par ailleurs Vice-Président du METI et Administrateur-Trésorier du FBN France (Family Business Network) et Administrateur de Swiss Life France.

Carol Xueref

Ex secrétaire générale, Essilor – Administrateur, Ipsen et Eiffage

Carol Xueref est diplômée d’une maîtrise en droit privé et d’un DESS Commerce extérieur de l’université Paris II.

De 1996 à 2014, Carol Xueref fut directeur des affaires juridiques et du développement groupe d’Essilor International et de juin 2014 son Secrétaire Générale jusqu’à son départ à la retraite le 30 juin 2016.
Elle était également membre du comité exécutif d’Essilor.

Elle a été membre du collège de l’Autorité de la concurrence de juillet 2006 à mars 2019.

Depuis 2012, elle est administratrice d’Ipsen S.A., présidente du comité des nominations et membre des comités innovation, rémunérations et éthique du conseil d’administration.

Depuis 2014, elle est administratrice indépendante d’Eiffage, membre du comité stratégique et présidente du comité des nominations et rémunérations.

Elle est membre fondateur et ancienne présidente du Cercle Montesquieu et administratrice de l’Association des juristes franco-britanniques ; elle fut secrétaire général de l’association française des femmes juristes.

Elle a reçu à Berlin du « Women Lawyers’ Interest Group de l’International Bar Association » le prix de la « Outstanding International Woman Lawyer Award 2016 ».

Officier dans l’ordre national de la Légion d’honneur.

Philippe Louis-Dreyfus

Président, Louis-Dreyfus Armateurs

Après plusieurs années dans le secteur bancaire, et après avoir été successivement membre du Comité Exécutif en charge du département Corporate de la Banque Pallas France, puis Président du Crédit Naval, Philippe Louis-Dreyfus est revenu au sein du Groupe Louis Dreyfus pour prendre en 1996 la responsabilité de la filiale maritime Louis Dreyfus Armateurs (LDA).

En Octobre 2007, il prend le contrôle du Groupe LDA avec sa famille, groupe dont il préside depuis juillet 2015 le Conseil de Surveillance.

Philippe Louis-Dreyfus a été Président d’Armateurs de France (2002-2004), et Président de l’association des armateurs européens (ECSA) (2006-2009).
Il a été Président du BIMCO (1ère organisation maritime mondiale) entre 2015 et 2017.

Il occupe également les fonctions d’Administrateur du Comité National des Conseillers du Commerce Extérieur (CNCCEF), de Medef International – dont il est aussi Vice-Président – et de l’Institut Curie.

Il est Commandeur de la Légion d’Honneur, Officier de l’Ordre National du Mérite, de l’Ordre du Mérite Maritime et Officier de l’Empire Britannique (OBE).

Champion de France de squash par équipe et sélectionné national universitaire de Rugby.
Officier de réserve Cavalerie-Parachutiste.

Juliette d’Aboville

Fondatrice & dirigeante, Groupe LEDC

Fondatrice & dirigeante du Groupe LEDC (LEDCONSEIL, LEDCAMPUS et LEDCOOP) qui accompagne les actionnaires, conseil d’administration et dirigeants d’entreprises des secteurs privés et publics, en France et à l’international, sur tous leurs enjeux de gouvernance, de stratégie et de dialogue public/privé.

Juliette d’Aboville a été directrice juridique, déontologue  et membre de comex – groupe Bouygues et Agence des Participations de l’État – administratrice – holding Thales, Bpi, SNCM… – et référente gouvernance pour l’élaboration de nombreux textes français et européens & la gestion de dossiers stratégiques structurants pour l’économie française.

Experte reconnue en France et à l’internationale, Juliette d’Aboville est par ailleurs membre de conseils d’administration, du comité gouvernance du MEDEF et enseignante à Science Po Paris « l’Etat actionnaire et les entreprises publiques », cours qu’elle a créé en 2018.

Dominique de La Garanderie

Ancienne Bâtonnière de l’ordre des avocats du barreau de Paris, Cabinet La Garanderie avocats

Fondatrice et associée du Cabinet La Garanderie Avocats, spécialistes de droit social, sécurité sociale, gouvernance d’entreprise, responsabilité sociétale, éthique et compliance.

Première femme Bâtonnier de l’Ordre des Avocats de Paris (1998-2000)

Présidente du Comité d’Ethique du groupe Le Monde (depuis 2016)

Présidente de l’Institut des Avocats Experts de Confiance (avocats spécialisés pour les enquêtes – harcèlement, corruption – , conflits dans l’entreprise (depuis 2018)

Membre du Comité de Déontologie de la Sécurité (2021)

Ancien membre du Haut Comité pour le Gouvernement d’Entreprise – HCGE (2013-2018)

Ancien membre du comité d’Ethique du Medef (2000-2018)

Ancien administrateur indépendant de Renault (2003-2017) : Comité d’audit, Comité des nominations et gouvernance

Ancien administrateur indépendant de Holcim Western Europe (2006-2012)

Marie Eloy

Présidente, Bouge ta Boîte

Ancienne journaliste à RFI, puis co-fondatrice d’une école Montessori dans le Morbihan, Marie Eloy fonde en 2014 Femmes de Bretagne, réseau d’entraide pour créer son entreprise – 500 événements par an – qui se duplique en 2019 au niveau national avec « Femmes des Territoires », cofondée avec la Fondation Entreprendre, pour accompagner 75 000 femmes en 5 ans.

Dans la continuité, en 2016, Marie créé Bouge ta Boite, le réseau business féminin pour les entrepreneures qui sont déjà en activité pour gagner en expertise, en leadership et en croissance. 1 500 Bougeuses se réunissent dans 100 Cercles en France, soit 300 réunions de travail par mois.

Marie est également animatrice du Podcast des Echos « Elles ont osé » et intervenante régulière sur Europe 1 dans l’émission « la France Bouge » et sur la chaine Bsmart. Elle a également réalisé un TedX en 2015 sur « Et si on osait croire en nous » et a été sélectionnée par Forbes parmi les 40 femmes inspirantes en France en 2020.

Fanny Picard

Associée fondatrice, Alter Equity

Fanny Picard est Présidente d’Alter Equity, pionnier de la finance à impact, dont la philosophie d’investissement est respectueuse de l’intérêt à long terme de la nature et des personnes.

Alter Equity a porté de nombreuses innovations dans la finance à impact. Il a notamment été le premier fonds soutenant des entreprises dont l’activité est utile aux personnes ou à l’environnement, leur demandant de s’engager dans un plan d’action en matière de RSE et conditionnant la partie variable de la rémunération des dirigeants aux résultats RSE. Il a été le premier fonds d’impact intégrant la philanthropie avec une part de partage (don d’une partie des produits d’investissement) et s’engageant à donner 1% de son chiffre d’affaires à des actions alignées avec sa philosophie d’investissement. Il est aussi le premier fonds français posant comme condition à son investissement que l’entreprise ouvre son capital à l’ensemble de ses salariés et procède à un bilan carbone.

Fanny Picard a préalablement notamment été Directeur des Opérations financières de Wendel, ainsi que Directeur du Développement (fusions & acquisitions) du groupe Danone pour l’Europe de l’Ouest et l’Amérique du Nord. Elle a commencé sa vie professionnelle au sein du département fusions & acquisitions de la banque d’affaires Rothschild & Co.

Fanny Picard est membre du Conseil de surveillance de Tikehau Capital dont elle préside le Comité des nominations et rémunérations et du Conseil d’administration de GL Events.

Elle est à titre personnel engagée en faveur de la lutte contre le dérèglement climatique et les désordres environnementaux. Ancrée dans l’humanisme, elle est également animée par une forte sensibilité sociale. Elle est aujourd’hui co-présidente du Comité d’orientation de la fondation Mozaïk RH, cabinet de recrutement spécialisé dans la promotion de l’égalité des chances, ainsi que membre du Comité d’orientation de la Fondation Siel Bleu, autre fellow Ashoka.

Bertrand Leclercq

Entrepreneur d’entreprises familiales – « Entreprendre et Servir »

Bertrand Leclercq est entrepreneur d’entreprises familiales.

Actuellement :
Président de GVS, entreprise conseils sur les défis de la transition générationnelle des entreprises familiales. De son expérience sur la gouvernance de groupes familiaux, il place l’homme et le long terme au coeur de la réflexion de l’entreprise. Pour « designer le futur », il propose de parcourir les éléments de la confiance : le projet Vision de l’actionnaire, de l’entreprise, la forme de gouvernance cible, la stratégie de l’entreprise, la transmission du patrimoine, la valorisation de l’entreprise, l’organisation de sa liquidité, source de stabilité à long terme…

Président du groupe de formation Abilways depuis 2015, (CFJ, CFPJ, EFE, ISM, ACP, école W,)

Censeur au conseil d’administration du groupe Paluel Marmont (SBF 250), après en avoir été le président trois années durant, facilitant l’arrivée d’une génération nouvelle.

Leader de la démarche « Talent Place » en 2020 ayant pour objectif de développer le Capital Humain entre toutes nos entreprises de l’AFM (800 000 collaborateurs).

Membre des comités rémunérations de l’AFM (top 300), de Fashion Cube, (Pimckie, Jules, Rouge Georges, Bisbee, Grain de malice, Orsay).

Membre des comités Humains de Décathlon et Mobivia (Norauto, Midas, Carter Cash…)

Investisseur sur différents projets de star-up, de private equity, gestion active patrimoniale de nos chemins de détentions en lien avec Mobilis, Family Office AFM.

Bertrand a été :
De 2010 à 2019 gérant commandité de l’association familiale Mulliez, (AFM), organe de tête de la gouvernance de nos groupes. Il y occupe successivement, depuis 25 ans, des mandats d’administrateurs du groupe Auchan, d’Auchan France, d’Agapes restauration, Tapis Saint Maclou, Phildar.

En 2015, il est leader de la Vision, AFM 2035, « Creating for people », emmenant sur 18 mois Les 350 actionnaires actifs sur la mise en action de leur projet familial et entrepreneurial au service de la plateforme d’entreprise.

Depuis 2010, il accompagne l’ensemble des FCP de l’AFM (4 milliards d’actifs) sur les aspects animation et suivi des risques (dilution).

En 2019, il rend une étude sur les politiques de partage, proposant parmi ses conclusions un changement de modèle économique complet visant à évaluer désormais le capital humain, sociétal, naturel au-delà du capital financier, revisitant la manière d’organiser le partage de nos résultats pour reprendre une longueur d’avance.

De 2006 à 2010, il prend la responsabilité d’un réseau de restaurant chez Flunch, puis développe en mode Start up Flunch Traiteur de 2010 à 2016 lorsqu’il prend la responsabilité de gérant de l’AFM développant le multicanal de Flunch.

De 1988 à 2006 il développe un groupe de tissage d’ameublement haut de gamme à travers 4 usines en France, Turquie et USA développant une expérience industrielle internationale en B to B dans la durée.

De formation IUT TC Valenciennes, il se forme au management (CEPI-CPA), au recrutement (certifié D5D), à la stratégie (Stratégyzer), organise, participe à plusieurs learning expéditions portant sur l’accélération de la transformation digitale des échos-systèmes.